Enfin une interface Google de qualité pour l'analyse des flux Feedburner

Feedburner était lancé en 2004, puis racheté par Google courant 2007. Durant des années, les utilisateurs se sont contentés d'une interface certes fonctionnelle, mais surtout austère et peu pratique. Encore aujourd'hui, bien que la précision des statistiques de Feedburner soient perfectibles (comme nous l'avions vu, la fiabilité des données dépend notamment des lecteurs RSS), le service est largement utilisé pour la qualité et la disponibilité de ses flux RSS (les défaillances côté serveur étant très rares), et profite de l'absence de concurrence sérieuse.

Mais pour ceux qui auraient loupé l'information, Google propose désormais une nouvelle interface, d'excellente facture cette fois-ci, permettant de suivre les statistiques de vos flux. Cette fois, on est loin des Feed Compare et autre Top des Blogs dont je m'étais fait l'écho. Pour atteindre cette nouvelle interface, il suffit soit de se rendre sur cette page, soit de cliquer en haut à droite sur l'option "Try out the NEW (beta) version!" depuis l'interface traditionnelle de Feedburner.

Feedburner, accès à la nouvelle interface

S'ouvrent à vous une myriade de représentations graphiques, des courbes de tendance dans tous les sens, la possibilité de consulter les statistiques pour chaque item et de connaître à l'heure près le nombre de clicks, de vues et/ou de téléchargements comptabilisés.

Feedburner, nouvelle interface Feedburner, nouvelle interface

On appréciera que Google propose enfin des définitions claires (en tout cas plus précises qu'avant) décrivant les notions de subscriber, reach ou hit, des analyses par pays ou referrer, et surtout une section aidant à la configuration du flux pour sa prise en charge dans Google Analytics (paramétrage source, medium, campaign etc...). D'ailleurs, si vous ne l'aviez pas encore fait, et si cela vous concerne, jetez un œil aux options de Google AdSense for Feeds : il y est proposé quelques aménagements supplémentaires.

Bien que ce changement d'interface soit bénéfique et très profitable, je ne peux m'empêcher de dresser un bilan en demi-teinte : en Mai 2011, Google annonçait que l'API Feedburner deviendrait bientôt obsolète, laissant pour incertain l'avenir d'une API pour le service, mais également l'avenir de Feedburner à proprement parlé, sur le long terme.

J'en profite pour vous inviter à vous abonner au flux Feedburner de Statosphere.fr, vous recevrez ainsi les nouveaux articles dès leur parution !